L’association

L'A-Graf regroupe des chercheurs et des praticiens ayant pour objectif de contribuer au développement et à la diffusion des recherches, pratiques et débats relatifs à l’autoformation.
CONTACT : infos@a-graf.org

Pour tout savoir sur l’association, son fonctionnement, son historique et ses membres.

une définition

"L'autoformation est un processus autonomisant de mise en forme de soi, centré sur la personne ou le groupe, étayé sur le collectif. Ce processus conjugue appropriation de savoirs, modes divers d'apprentissages, construction de sens et transformation de soi. Il se développe dans l'ensemble des pratiques sociales et tout au long de la vie."
Le Manifeste du Graf

Colloque : Le numérique au coeur des territoires

RAUDIN – Bordeaux 4-5 juin 2012 :
http://raudin.u-bordeaux3.fr/colloque2012/

Le projet RAUDIN (Recherches Aquitaines sur les Usages pour le Développement des dIspositifs Numériques) est un programme de recherche Européen, dont :

Les PAPI* aux tiers-lieux : pratiques territoriales d’infrastructures et de services

Initialement mis en place pour développer une culture numérique et participer à la lutte contre la fracture numérique, les Points d’Accès Publics à Internet (PAPI) ont été déployés au cœur des territoires depuis plus de dix ans. De nombreuses régions ont ainsi vu apparaître ces structures aux services multiples, dont la répartition géographique résulte d’un ensemble d’actions locales, départementales, régionales et nationales. Le projet initial de ces lieux a évolué aux cours de ces années, déplaçant la problématique de l’alphabétisation numérique vers celle de la proximité et de l’accessibilité à des infrastructures et des services.

Un retour sur cette notion de proximité sera proposé aux participants au symposium durant lequel les contributions reviendront sur les analyses conduites dans le cadre du projet RAUDIN, sur les services proposés par ces différents lieux en Aquitaine, sur les usages repérés, et les attentes que peuvent avoir ou non les habitants des territoires. Un regard croisé sera porté sur les problématiques de ces lieux et leur évolution à partir de travaux conduits dans d’autres régions, Bretagne et PACA, pour comprendre cette perspective qui conduit ces points d’accès à devenir des tiers-lieux susceptibles de répondre au développement des pratiques de mobilité des acteurs des territoires.

Espace de co-working pour les uns, lieu de socialisation pour d’autres, ces tiers-lieux renouvellent le questionnement de la mobilité domicile travail, offrant infrastructures, services et compétences pour la réalisation d’une diversité de projets personnels et professionnels.

*PAPI : Points d’Accès Publics à Internet

Source : Didier Paquelin

Commentaires terminés.