L’association

L'A-Graf regroupe des chercheurs et des praticiens ayant pour objectif de contribuer au développement et à la diffusion des recherches, pratiques et débats relatifs à l’autoformation.
CONTACT : infos@a-graf.org

Pour tout savoir sur l’association, son fonctionnement, son historique et ses membres.

une définition

"L'autoformation est un processus autonomisant de mise en forme de soi, centré sur la personne ou le groupe, étayé sur le collectif. Ce processus conjugue appropriation de savoirs, modes divers d'apprentissages, construction de sens et transformation de soi. Il se développe dans l'ensemble des pratiques sociales et tout au long de la vie."
Le Manifeste du Graf

Les histoires de nuits au cours de la vie

« …la nuit est le grand espace/temps de l’autoformation existentielle »

Les Compagnons de la nuit
et
Martine Lani-Bayle, Gaston Pineau, Catherine Schmutz-Brun
auteurs-coordonnateurs de l’ouvrage

Histoires de nuits au cours de la vie (2012)

ont le plaisir de vous inviter à une rencontre
autour des savoirs de la nuit.

Au local des Compagnons de la nuit
La Moquette, 15, rue Gay-Lussac, Paris 5ème

Le vendredi soir 11 janvier 2013

à partir de 21 h

Nos histoires de vie mettent rarement à jour nos histoires de nuits, or celles-ci y contribuent à mi-temps. Les sortir de leur clandestinité éclaire « d’un jour nouveau » la compréhension de cette alternance qui compose nos vies, en la restituant dans sa globalité. Nous y découvrirons combien la qualité de nos nuits marque celle de nos jours et inversement, et en quoi les premières interviennent aussi dans notre rapport à la formation. Entre la nuit des savoirs et les savoirs de la nuit, la nuit au cours des âges et de ses usages, cet ouvrage nous sensibilise ainsi, par un voyage de l’autre côté de la lumière, à ce qui constitue le point obscur, sinon aveugle, de nos histoires comme de nos vies. Il nous incite à modifier notre conception, autant que notre occupation, au fil des ans et jusque dans les « maisons de retraite », du temps de la nuit.

Martine Lani-Bayle est Professeure en sciences de l’éducation à l’Université de Nantes, après avoir été psychologue clinicienne. Spécialiste de l’intergénérationnel et de la transmission, elle s’intéresse à l’histoire du rapport au savoir, y inclus ses à-côtés et autres côtés, notamment nocturnes.

Gaston Pineau est Professeur émérite à l’Université de Tours. Son premier ouvrage sur les histoires de vie, Produire sa vie : autoformation et autobiographie (1983), l’éveille à la prise en compte des deux versants de la vie, diurne et nocturne, dans le cadre d’une théorisation de la formation permanente.

Catherine Schmutz-Brun est enseignante à l’Université de Fribourg (Suisse) et docteure en sciences de l’éducation. Elle s’est particulièrement intéressée aux histoires de vie et à la formation expérientielle, notamment nocturne, en formation des enseignants.

Commentaires terminés.