L’association

L'A-Graf regroupe des chercheurs et des praticiens ayant pour objectif de contribuer au développement et à la diffusion des recherches, pratiques et débats relatifs à l’autoformation.
CONTACT : infos@a-graf.org

Pour tout savoir sur l’association, son fonctionnement, son historique et ses membres.

une définition

"L'autoformation est un processus autonomisant de mise en forme de soi, centré sur la personne ou le groupe, étayé sur le collectif. Ce processus conjugue appropriation de savoirs, modes divers d'apprentissages, construction de sens et transformation de soi. Il se développe dans l'ensemble des pratiques sociales et tout au long de la vie."
Le Manifeste du Graf

La voie écoformatrice de spiritualité

Université Coopérative de Paris – UCP
Axe – Ecoformation : une école de la sagesse

SAMEDI 26 OCTOBRE 2013 de 14h00 à 18h00
Peuple et Culture – 108/110 rue Saint-Maur – 75011 PARIS Métro Saint-Maur Ligne 3

INSCRIVEZ-VOUS pour obtenir les CODES d’accès : ucp075@gmail.com

INTERVENTION DE GASTON PINEAU – La voie écoformatrice de spiritualité.

« Les peuples premiers du monde entier ont toujours honoré les quatre éléments comme
des alliés, éternellement présents… les éléments air, feu, eau et terre, font partie intégrante
du cœur de toutes les traditions spirituelles (Ash Heather, 2005, Les quatre éléments
du changement. Un livre de sagesse Toltèque, Paris, Véga, p.17). C’est l’initiation à ce
langage premier que vise la voie écoformatrice avec les éléments. Elle vise à passer d¹un
simple usage inconscient des choses, souvent purement réflexe, à une culture réfléchie de
sages, en actualisant au maximum le potentiel de sens infini de chaque geste : aux niveaux
personnel, social et cosmique.

Dans la mouvance des mouvements émergents d’éducation à l’environnement, cette voie
écoformatrice a commencé en réseaux transatlantiques il y a vingt ans, en prenant les
quatre éléments comme piste de recherche-formation.

Trois ouvrages balisent déjà cet apprentissage d¹un « ça crée » écoformateur:

  • De l’air! Essai d¹écoformation. (Pineau et alii, 1992);
  • Les eaux écoformatrices (Barbier, Pineau, coord. 2001);
  • Habiter la terre. Écoformation terrestre pour une conscience planétaire. (Pineau, Bachelart,Cottereau, Moneyron, coord., 2005)

En s’appuyant sur ces données et l’expérience des participants, l’intervention vise à amorcer
une initiation à cette voie écoformatrice de reliances cosmiques.

Commentaires terminés.