L’association

L'A-Graf regroupe des chercheurs et des praticiens ayant pour objectif de contribuer au développement et à la diffusion des recherches, pratiques et débats relatifs à l’autoformation.
CONTACT : infos@a-graf.org

Pour tout savoir sur l’association, son fonctionnement, son historique et ses membres.

une définition

"L'autoformation est un processus autonomisant de mise en forme de soi, centré sur la personne ou le groupe, étayé sur le collectif. Ce processus conjugue appropriation de savoirs, modes divers d'apprentissages, construction de sens et transformation de soi. Il se développe dans l'ensemble des pratiques sociales et tout au long de la vie."
Le Manifeste du Graf

Pratiques spirituelles, autoformation, interculturalité

Journée d’étude à l’occasion de la parution du
n° de Pratiques de formation /Analyses consacré au thème

Jeudi 13 Février 2014 (10h à 17h30) Au Cnam, Salle des conseils, 37.1.49
(Accès 37, 1er étage, salle 49) 2, rue Conté, Paris 3 – M° Arts & Métiers (Réaumur Sébastopol, République)

Organisation :
Pascal Galvani (UQAR), Francis Lesourd (EXPERICE Paris VIII), André Moisan (CNAM)

L’objectif premier de ce numéro est de reposer la question de la dimension spirituelle de l’autoformation tout au long de la vie dans le contexte d’échanges interculturels accélérés par la mondialisation.
En sciences de l’éducation et de la formation, la question de la spiritualité est notablement absente.
Elle semble le plus souvent considérée comme « hors champ » ou pire, comme non scientifique. Seules quelques rares tentatives antérieures sont à noter. Alors même qu’elle participe aux processus par lesquels les individus « se donnent leur propre forme » (une des définitions de l’autoformation), la spiritualité est renvoyée au for intime des individus et à leur « système de croyances personnelles ».
Ce numéro de Pratique de formation / Analyses veut contribuer à lever ce tabou.
Après en avoir dessiné les enjeux, tant dans le domaine de la recherche, de la compréhension sociologique des transformations des rapports contemporains à la religion que dans celui de l’éducation et de la formation, les contributeurs de ce numéro explorent et questionnent cette dimension spirituelle de l’autoformation à partir de trois approches, trois points de vue :

  • celui qui dévoile comment elle rompt avec tout rapport transcendantal pour faire partie de l’expérience du quotidien, qui se trouve lui-­‐même transformé en retour ;
  • celui qui montre les ruptures mais aussi les ponts entre la tradition et la modernité, celle-­‐ci réactivant dans de nouveaux assemblages des pratiques spirituelles faisant partie des trésors de l’humanité ;
  • celui, enfin, de sa signification et de ses enjeux dans le champ de la formation et de l’éducation.

Programme de la journée

En présence de discutants. Sont pressentis :
Abdennour BIDAR, Alain CAILLE, Pierre DOMINICE, Patrick VIVERET

10h-­‐13h

Présentation par les coordinateurs (Pascal Galvani et AndréMoisan) et par le directeur de publication de Pratiques de formation / Analyses (Jean-­‐Louis Le Grand) suivi d’une
discussion
de l’article collectif ouvrant le numéro : « Regards croisés sur la dimension spirituelle de l’autoformation interculturelle » (Francis Lesourd , André Moisan, Pascal Galvani).
Modérateur : Jean-­‐Louis Le Grand

Autoformation, spiritualité, altérité dans et par les rencontres interculturelles.
Intervenants : Hervé Breton (université de Tours), Pascal Galvani (UQAR), Francis Lesourd (Paris VIII)
Modérateur : Francis Lesourd.

14h30-­‐17h30

Autoformation, spiritualité, altérité : ancrage et transformation des traditions spirituelles
Intervenants : Mohamed Melyani (université de Caen sous réserves), André Moisan (CNAM)
Modérateur : André Moisan

Autoformation, spiritualité, altérité : l’émergence d’une spiritualité laïque ?
Intervenants : Bernard Honoré, Giusi Lumare
Modérateur : Pascal Galvani.

Chantier université nomade
Pascal Galvani, André Moisan

GRAF : a-graf.org
EXPERICE : univ-­‐paris13.fr/experice/
Pratiques de formation /Analyses : http://www.ufr-sepf.univ-paris8.fr/?no58-59-Usagers-Experts-la-part-du&decoupe_recherche=revue

Télécharger le n° complet (pdf)

  • Pratiques spirituelles autoformation et interculturalité »
  • Qu’est-ce que se former ? Autoformation, subjectivation, connaissance et conscience de soi…
  • Qu’est-ce que devenir un être humain ? Dimension existentielle, quête de sens, dimension spirituelle et exercices spirituels…
  • Comment inventer de nouveaux modes de vie viables dans un contexte mondialisé ?
  • Quels sont les enjeux d’émergence d’une identité terrienne, d’une anthropo-éthique et d’une éco-éthique, dans la mise en coprésence et en dialogue des traditions culturelles et spirituelles ?

Table des matières du numéro

  • Éditorial (Le Grand)
  • Questionner les relations entre autoformation, dimension spirituelle et mondialisation interculturelle (Galvani, Moisan)
    - Une démarche exploratoire à partir d’un ancrage réflexif sur les pratiques
    - Lever le tabou de la dimension spirituelle des pratiques de formation
    - Présentation des contributions
  • Regards croisés sur la dimension spirituelle de l’autoformation interculturelle (Lesourd , Moisan, Galvani)
    - De quelques enjeux et défis de la recherche sur les pratiques spirituelles en éducation (F. Lesourd)
    -De nouveau les dieux ont soif (A. Moisan)
    - La dimension spirituelle de la formation existentielle (P. Galvani)
  • Première partie : L’expérience de soi et du monde
    - Gaston Pineau. Le quotidien: un haut-lieu de formation/déformation humaine.
    - Namah C. Nugier. Auroville, expérience d’un Sujet
  • Seconde partie : Traditions spirituelles, modes de subjectivation et interculturalité
    - Francis Lesourd. Autoformation et pluralisme thérapeutique : enjeux éducatifs
    - André Moisan Mon expériencemaçonnique : l’homme relié
    - Céline Bryon-Portet. L’initiation maçonnique : un processus d’auto-formation accompagné, entre construction identitaire et quête de sens
    - Hervé Breton. Altérité extrême-orientale et pratiques initiatiques en Asie
    - Mohammed Melyani. Maître et disciple : l’expérience de la transformation (dans le soufisme)
  • Troisième partie : Défis et responsabilité pour l’éducation et la formation
    - Bernard Honoré. Que pouvons-nous entendre par esprit ou spirituel dans le champ de la formation ?
    - Pascal Galvani. Autoformation existentielle mondialoguante et métissages des pratiques de soi
    -Giusi Lumare. Eduquer à la spiritualité laïque : une recherche action dans l’école italienne comme alternative à l’enseignement religieux
  • Notes de lectures

La revue est disponible à l’université Paris8
adresse : pfa@univ-paris8.fr
tél: 01 49 40 68 77

 


De façon plus globale, des pistes de développement se sont esquissées à la fin de cette journée.

1. Des ateliers.

- celui sur « Éducation et spiritualité » (titre provisoire). Gyusi Luminare, qui est présente une fois par mois à Paris, serait prête à en prendre la responsabilité.

- celui sur « Eco » et spiritualité. A articuler avec l’Université coopérative (un atelier sur la marche). Anne Moneyron est prête à s’y investir.

- celui sur la santé : il semble que Pierre Dominicé et Emmanuelle Jouet sont intéressés par un tel groupe, avec Francis Lesourd.

2. Perspective de l’université nomade et saisonnière à Auroville :

L’idée est relancée. Les expériences d’Auroville résonnent très fort avec les thèmes des 3 ateliers, tant dans le domaine d’éducation que de l’environnement et de la santé.

Namah nous fera des propositions concrètes, en donnant tous les éléments d’information nécessaires : choix des dates, prix des vols d’avion, conditions d’hébergement, etc.

 


Cette journée eétait précédée d’une journée, le mercredi 12 février, sur le thème : L’émancipation politique, une “à faire” de soi ?

Commentaires terminés.