L’association

L'A-Graf regroupe des chercheurs et des praticiens ayant pour objectif de contribuer au développement et à la diffusion des recherches, pratiques et débats relatifs à l’autoformation.
CONTACT : infos@a-graf.org

Pour tout savoir sur l’association, son fonctionnement, son historique et ses membres.

une définition

"L'autoformation est un processus autonomisant de mise en forme de soi, centré sur la personne ou le groupe, étayé sur le collectif. Ce processus conjugue appropriation de savoirs, modes divers d'apprentissages, construction de sens et transformation de soi. Il se développe dans l'ensemble des pratiques sociales et tout au long de la vie."
Le Manifeste du Graf

Le feu vécu : expériences de feux éco-transformateurs

Pascal Galvani, Gaston Pineau, Mohammed Taleb (coordinateurs) / Préface de J.J.Wunenburger

Écologie et formation, L’Harmattan, 2015

Après De l’air ! Essai sur l’écoformation en 1992 (réédition 2015), Les Eaux écoformatrices en 2001, et Habiter la Terre en 2005, Le Feu Vécu boucle une première exploration de recherche-formation avec les éléments.

À la suite des sagesses traditionnelles réactualisées par Gaston Bachelard, ces quatre éléments sont travaillés comme ressources fondamentales, naturelles et culturelles d’une formation humaine à l’environnement et à l’écocitoyenneté.

Dans la dialectique des quatre éléments, le feu est essentiellement une énergie transformatrice : formatrice et/ou destructrice. Ces « expériences de feux éco-transformateurs » sont d’abord explorées par un survol des rituels initiatiques. L’explicitation de relations personnelles nouées avec les pratiques du feu constituent le cœur de l’ouvrage : pratiques domestiques, professionnelles, ordinaires et exceptionnelles qui éclairent, réchauffent et transforment ou tuent le cours de la vie. Chaque génération se forge avec le feu. Les deux derniers chapitres soulignent ces apprentissages collectifs urgents.

Les horizons explosifs du nucléaire, des énergies fossiles et des mythes prométhéens appellent aujourd’hui de nouvelles générations du feu. Aux feux, la terre risque de brûler !

L’Harmattan

Préface (J.J Wunenburger)
Introduction générale (P. Galvani)

Première partie : L’élément feu dans 1a matrice éco-symbo1ique de 1a formation humaine

Le feu dans l’histoire du paradigme de l’écoformation (G. Pineau)
L’écoformation et le Feu de l’action révolutionnaire : une itinérance ignée entre politique et philosophie (M. Taleb)
Le feu de camp : un cercle de parole anthropoformateur (P. Galvani)

Seconde partie : L’initiation par 1e feu dans 1es ritue1s traditionne1s

Le passage du Feu : une initiation (G. Bertin)
Une quête de feux intérieurs et extérieurs (F. Pasquier)
Parcours d’Égypte, fragments d’images du feu solaire (A. Moneyron)
Pieds nus sur les braises (P. Willaume)

Troisième partie : Expériences personne11es de feu, éco-transfomateurs

3.1 Chez soi
3.2 Par les métiers du feu
3.3 Par l’expérience de hauts lieux du feu
3.4 Au cours de la vie, par la méthode d’exploration des kaïros ignés

Quatrième partie : Horizons exp1osifs

Le feu nucléaire au Japon, survivre à Hiroshima, Nagasaki et Fukushima (M.Suemoto)
Le feu de l’indignation : un levier d’écoformation citoyenne (L. Sauvé)

Index des thèmes
Bibliographie générale

Commentaires terminés.